Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Faire sa bière soi-même : Les secrets pour réussir à brasser sa bière

 

Tous les types de bières, qu’elles soient blondes, blanches, pale-male ou ambrés, sont des breuvages qui rencontrent un énorme succès auprès de toutes les générations. Au-delà des bières industrielles, il est parfaitement possible de réaliser de la bière artisanale maison. Accessible à n’importe qui, faire sa bière soi-même s’apparente à de la cuisine. En plus d’avoir le contrôle sur ce que vous consommez, vous profiterez d’un moment de divertissement et d’apprentissage lors de sa conception. 

Se lancer dans le brassage : les indispensables

Les ingrédients

Bien plus simple qu’elle n’y paraît, la bière artisanale ne se compose que de quatre ingrédients :

  • De l’eau ;
  • Du malte, qui est une céréale germée issue de l’orge ;
  • Du houblon, qui est la plante offrant l’amertume à la bière ;
  • La levure, qui est le champignon responsable de la fermentation des matières animales ou végétales.

Libre au brasseur d’ajouter les arômes de son choix.

 

Le matériel

En termes de matériel, il faut :

  • 3 cuves ;
  • Une passoire ;
  • Un brûleur ;
  • Un moulin à céréales ;
  • Une spatule ;
  • Un autre contenant pour la fermentation.

Bonus

Pour une bière de qualité, il faut porter attention à la propreté du matériel. Il est bon d’exclure l’aluminium qui pourrait potentiellement réagir avec la boisson et à l’inverse, favoriser des cuves en inox neutre.

 

Les étapes clés du processus de brassage

Faire sa biere soi meme : Le concassage

Le concassage consiste à broyer la base de malte choisie au préalable dans le moulin à céréales pour le séparer de son enveloppe.

 

Faire sa biere soi meme : Le brassage et l’empâtage 

Cette étape permet d’extraire l’amidon des céréales pour la transformer en sucre, avant de concevoir une bière. Il est intéressant de faire un tour chez le caviste bière à lyon pour en apprendre d’avantage sur comment faire sa bière soi-même. 

Pour ce faire, il faudra mettre de l’eau froide dans une marmite et la mettre sur le brûleur, avant d’y ajouter le malt. Concernant la quantité, il faut veiller à mettre la moitié des litres de bière attendue.

Ensuite, il faut mélanger avec la spatule pour une texture de gruau. Lorsque la température stagne entre 60° et 65°, il faut laisser cuire le mélange une bonne heure, avant d’augmenter celle-ci à 77°.

 

Faire sa biere soi meme : Le moult

Le moult est un liquide légèrement sucré, issu de la filtration du mélange de malt et d’eau. Pour cette étape, il faudra chauffer une cuve d’eau avec la quantité égale à celle du résultat de bière espéré. Cette eau devra être versée sur le mélange, afin d’obtenir le sucre du malt. 

Porter ensuite le moût à ébullition pour obtenir une mousse. Pour garder le sucre et ne pas rendre la bière trop amère, il faut réduire le feu en remuant régulièrement. Concernant le houblon, il faut veiller à le verser par tiers toutes les 15minutes dès la descente de la mousse.

 

Faire sa biere soi meme : Le refroidissement

Aussi simple que son nom l’indique, cette étape permet de faire passer le moût de 100° à 20° le plus rapidement possible, selon l’option choisie.

 

Faire sa biere soi meme : La fermentation

La fermentation doit se passer dans les conditionnements adéquats. C’est l’étape clé du processus, permettant de donner à la bière, sa saveur si particulière une fois en bouteille. La levure est alors incorporée au mélange et le sucre est transformé en alcool et en CO2. Pour avoir ce co2, il suffit d’utiliser un système d’évacuation de gaz carbonique. La durée minimale de fermentation est de 2 semaines. Ensuite, il reste la mise en bouteille dans des bouteilles désinfectées et séchées. 

 

Recevez nos meilleures recettes et nos conseils d'experts au quotidien

Rejoignez plus de 10 000 abonnés

En soumettant le formulaire ci-dessus, vous acceptez notre politique de confidentialité.

Tags:
Partagez avec nous: